# 4 projets

créer un nouveau pôle scolaire

Parce que l'éducation est évidemment une priorité pour vous, pour nous, la création d'un nouveau pôle scolaire devient désormais indispensable au vu de la croissance de la population tressoise. Nous ne pourrons pas agrandir indéfiniment les écoles. Il est préférable que nos écoles restent à taille humaine afin d'harmoniser l'éducation, la sécurité et le bien-être des enfants et du personnel éducatif. 

Créer une autre école en dehors du bourg de Tresses permettra de diminuer les problématiques de stationnement et de circulation aux heures de rentrée et de sortie scolaires. Une gestion bienveillante de la carte scolaire permettra de rapprocher l'école des lieux d'habitation pour nombre de Tressois.

Pour ce nouveau pôle deux idées ont émergé et devront être étudiées : la réhabilitation d’un bâtiment existant inutilisé ou la création d’une nouvelle structure.

 

Il est évident que nous poursuivrons une grande partie de la restructuration de l’école maternelle engagée actuellement. Cependant, "l'intérêt pédagogique" des cailloux dans la cour sera rediscuté.

développer une agriculture en circuit court

Face aux défis que représentent la sur-urbanisation métropolitaine, la dégradation des sols, la gestion durable des terres, la sécurité et le gaspillage alimentaire, une commune a le devoir d’agir en local pour protéger sa population

Très investis physiquement depuis deux ans comme élus et comme citoyens au coeur du projet Ambition 2030 porté par le Pôle Territorial Coeur Entre-deux-Mers, notamment le Plan d’Alimentation Territorial, les membres du Nouvel Elan Tressois désirent participer à l’enclenchement d’une gouvernance alimentaire et montrer qu’il est possible de se réapproprier une agriculture écologique, locale et bio sur notre territoire.

C’est la raison pour laquelle, nous proposons que notre commune s’engage dans un développement d’une agriculture en circuit court dans le cadre d’une structure appropriée (Régie Agricole Municipale ou intercommunale, fermage…) afin de proposer dans un premier temps une restauration collective locale bio avec des produits maraîchers ultra-frais sur la base d’un fonctionnement simple : production, récolte et livraison aux cuisines. L’objectif au terme de la mandature est de répondre à 85% des besoins en légumes et en fruits et de favoriser les circuits-courts pour le reste. Au cours de la mandature, nous envisageons de créer un poulailler municipal permettant une utilisation directe des déchets de la restauration collective.

Cette proposition n’est pas le fruit du hasard ou de la décision unilatérale du Nouvel Elan Tressois mais incarne une des mesures phares qu’ont choisie les Tressois au cours de nos réunions participatives pour la co-construction de notre programme. Bien entendu, ce projet sera travaillé comme tous les autres avec les habitants, les associations et les services municipaux qui désirent s’y impliquer, en toute transparence pour le reste de notre communauté.

redonner une identité à mélac

De nos rencontres avec les habitants, il est ressorti qu’il était indispensable de redonner son identité à Mélac et pour cela :

  • Il faudra sécuriser la traversée de l’avenue de Branne par accéder aisément aux commerces et aux arrêts de bus. En concertation avec le département, il faudra envisager la construction d’une passerelle, d’un tunnel ou de feux à appel piéton.

  • Une maison citoyenne pourrait accueillir :

    • Un café associatif,

    • Des réunions d’association, de quartier ou de lotissement.

    • Et des permanences de la mairie pour un service public de proximité

  • Nous favoriserons l’implantation de commerces, qui pourront profiter de la chalandise de cet axe très passant

  • Et bien sur un parc d’échange sécurisé pour les voitures et 2 roues pour faciliter l’utilisation des transports en commun comme le bus de la ligne 407.

  • Et enfin pourquoi ne pas implanter le nouveau pole scolaire à Melac.

(UN 4ème PROJET à venir...BIENTÔT !)