FAIRE ET REFAIRE ET...

3 semaines des élections municipales de mars 2020, voilà qu'enfin la municipalité prend en compte la problématique des grilles d'égout qui retiennent les feuilles et empêchent l'eau de s'écouler dans le réseau sous le trottoir. Très bien me direz-vous, cela fait 6 ans et demi que ce trottoir a été créé et que les services techniques nettoient les grilles dès qu'il pleut et qu'il y a du vent. Il y a de quoi se poser questions.




Pourquoi avoir changé toutes les grilles ? Une sur deux aurait été certainement largement suffisant. Les grilles en bas de la route n'avaient jamais beaucoup de feuilles par exemple.


Cela sera t-il suffisant pour éviter les inondations du chemin de Petrus dès qu'il pleut un peu intensément ? Malheureusement, non. Pourquoi, tout simplement car les inondations du chemin ne sont pas dues à l'eau qui ne rentrent pas dans le réseau au niveau des grilles d'égout mais car le busage sous le trottoir est sous dimensionné. Donc à la première grosse pluie, la route sera à nouveau inondée.


Il est bien dommage de ne pas avoir demandé leurs avis aux riverains à l'époque et de ne pas les avoir écoutés. Personnellement, j'avais signalé aux entreprises qui ont effectué les travaux et au cabinet-conseil que le diamètre de la buse était bien trop petit. On n'a pas voulu m'écouter... Quant à l'installation de grille d'égout alors que le chemin est très boisé est une erreur grossière. Il était évident que les feuilles s'accumuleraient dessus...


En démocratie participative, nous évitons ce genre d'erreur car nous prenons en compte l'expertise d'usage et les compétences techniques des personnes. Cela évite de faire et refaire...


40 vues